Anti-spoil

SUPERWEEK : RETOUR SUR LE JOUR 17
27/07/2020

La première journée de la superweek de fin de Division 2 a eu lieu samedi 25 juillet. Au programme : des matchs décisifs pour les équipes du haut de tableau, qui jouent la qualification en LFL. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la tension était à son comble et que les matchs nous ont réservé de belles surprises ! Le résumé complet dans cet article.

MATCH 1 - FC NANTES vs TEAM BDS

En ouverture de la journée s’est joué le match FC Nantes vs la Team BDS. En cas de victoire, ces derniers s'offraient alors un ticket pour la qualification en LFL, assuré d’être dans le TOP 2 du classement. Côté FC Nantes, il n’y avait “rien à perdre”, comme l’a expliqué le coach Tibalt. Une stratégie qui s’est illustrée en partie lors d’un match incroyable, dominé par les canaris. Un enchaînement d’objectifs qui a fait suer les BDS, jusqu’à un teamfight décisif. Jaylink, sur son Ezreal, a été impérial et offre la victoire tant attendue à ses coéquipiers, alors même qu’ils étaient dominés. 

MATCH 2 - M’AZING vs TRAINHARD

Deux équipes de milieu de tableau se sont affrontées pour le second match du jour, avec une victoire de plus au compteur pour la M’AZING. Lingwi et ses coéquipiers ont alors choisi une composition “AD-centrique” / scaling en mettant la Vayne de Sakkyen au centre de la stratégie. Les Trainhard, conscients de devoir tout donner sur l'early game, ont pris l’avantage à 15min de jeu pour dominer la partie. Cependant, les M’Azing ont réussi à les contrer sur des teamfights clés. Arrivés à 30 minutes de jeu, avec un Melon inarrêtable, ils remportent la partie face à des adversaires qui n’auront pas su concrétiser à temps.

MATCH 3 -  TONY PARKER ADEQUAT ACADEMY vs KCORP

Une victoire à tout prix. Voici le seul et unique objectif des KCORP sur ce match clé pour leur potentielle qualification en Division 2. Il faut cependant affronter les TPAA, l’une des top équipes de la saison. La stratégie choisie fut celle de l'explosivité, avec des champions comme Kha'zix en jungle ou la Qiyana de NuclearInt. Une masterclass d'agressivité qui permettra à la KCORP de l’emporter face à des TPAA désemparés. Objectif rempli pour les hommes en bleu de Kameto.

MATCH 4 - GAMERSORIGIN ACADEMY vs OPLON

Le match totalement décisif pour la suite des événements a eu lieu entre GamersOrigin Academy et Oplon. En effet, une victoire des spartiates annulerait totalement les espoirs de la KCORP pour monter en LFL. Ce sont bien eux, les Oplon, qui dominent leur match, notamment grâce à une draft qui surprendra l’académie GO coachée par Glopo. Malgré les nombreuses situations difficiles à gérer, les GOA ne se sont pourtant pas montrés vaincus, et Pakk, sur sa Orianna, a su prendre les bons kills au bon moment. C’est à partir de la 40e minute de jeu, au bout d’un match qui paraissait interminable, que les Oplon ont craqué. Les GOA ont alors mené l'assaut final sur la base. Ils remportent un des plus beaux matchs de la journée. 

MATCH 5 - TEAM ECLYPSE vs ZEPHYR ESPORT

Cette dernière game de la journée a vu s’affronter les EC face aux Zephyr Esport. Onii, nouvelle recrue en jungle du côté des poulpes pour la fin de saison, annonçait alors en jour 16 vouloir remporter des victoires pour terminer la saison en beauté. Les deux équipes se rendront coup pour coup jusqu’à 40min de jeu, où les EC arriveront à prendre le fight final en midlane avant de terminer la partie.

Après cette incroyable 17e journée de Division 2, les cartes ne sont toujours pas abattues. Si la Team BDS a assuré sa qualification en LFL, elle doit encore tenter de terminer première au classement. Côté Oplon et KCORP, tout reste alors à prouver lors de la dernière journée, la faute étant synonyme de fin du rêve. Devrons-nous passer par l’épreuve des tie-breaks ? La réponse dimanche 27 juillet, à 15h.